Appel aux dons pour le Mouvement EELV
Partager

Le Mouvement EELV est en danger de cessation de paiement du fait que la campagne électorale de Yannick Jadot n’a pas permis de recueillir 5% des bulletins exprimés.  Faire un don au Mouvement EELV lui permettra de passer ce cap difficile.

Quelque soit le bulletin que vous avez mis dans l’urne dimanche 10 avril, faire un don au Mouvement EELV permettra de passer ce cap difficile pour sa trésorerie, dont dépend également notre ligne budgétaire 2022 alimentée par les cotisations et dons à la coopérative EELV, grâce auxquels nous financerons nos actions cette année.

Si Yannick Jadot n’a pas accédé au second tour, ce n’est pas une surprise, car il aurait fallu qu’il recueille le 10 avril plus de 9 millions de bulletins sur son nom, exploit quasiment impossible puisque aux élections européennes de 2019, la liste menée par une coalition de partis écologistes et régionalistes n’avait recueillie qu’un peu plus de trois millions de bulletins.

La surprise est venue de la non atteinte du fatidique score des 5% de bulletins, du fait que seuls 1  628  249 se sont portés sur le nom de Yannick Jadot, à comparer aux 3 052 533 de mai 2019, soit quasiment la moitié de moins de bulletins qui se sont portés sur le nom de Yannick Jadot.

Cela est dû à la dynamique gagnante d’Union Populaire ces dernières semaines, pour laquelle de nombreux électeurs écologistes ont été sensibles en donnant leurs bulletins à Jean Luc Mélenchon plutôt qu’à Yannick Jadot. L’union des forces de gauche et écologistes était souhaitée selon les sondages de début d’année par une très grande majorité d’électeurs écologistes, alors si cette union n’a pas été possible pour l’élection présidentielle d’avril, qu’elle le soit pour les 577 élections législatives de juin 2022.

Une majorité de députés élus à l’Assemblée Nationale sur la base d’un contrat de législature d’union des forces des gauches et écologistes est encore possible, en prolongeant la dynamique d’avril 2022. Dans ce cas, quelle que soit la personne élue au poste de président de la République le 24 avril, elle devra nommer son ou sa première ministre parmi les députés de cette majorité. Ce sera une cohabitation de plus, comme il y en a eu déjà avec Mitterrand-Chirac, Mitterrand-Balladur, Chirac-Jospin. Dans ces trois cas, les présidents de la République ont laissé faire aux premiers ministres les politiques que menaient les gouvernements opposés aux idées du président.

La survie financière du Mouvement EELV passera aussi par la subvention d’état au fonctionnement des partis politiques, qui sera calculée à la fois sur le nombre de voix obtenu par les candidats députés portant l’étiquette EELV, et sur le nombre de députés élus avec l’étiquette EELV. Cette dernière condition plaide pour la signature d’un contrat de législature d’union de toutes les forces des gauches et des écologistes, dont EELV.

Merci à celles et ceux qui payeront des impôts sur leurs revenus 2022 d’être généreux avec le Mouvement EELV, deux tiers de leurs dons seront déductibles de leurs impôts en 2023. C’est sur le site de l’Association de financement électorale Jadot Présidentielle 2022 que votre don sera versé afin qu’il puisse rembourser le prêt fait pour la campagne de Yannick Jadot, dont le Mouvement EELV est garant. Le lien pour donner par carte bancaire est ci dessous

https://www.jadot2022.fr/?utm_campaign=appel_don_4_6&utm_medium=email&utm_source=2022lecologie

Denis Guenneau Coopérateur PACA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *