Nous sommes en pleine crise sur le « plan national vélo »
Partager

Nous sommes en pleine crise sur le « plan national vélo » qui avait pourtant été annoncé par Elisabeth Borne (et applaudi par les assos et acteurs vélo).
De l’aveu même du cabinet de la ministre il y a le feu : tous les arbitrages ou presque sont perdus au sortir de la moulinette interministérielle et de Matignon. Au point que non seulement les avancées ne sont plus assurées (financements d’Etat sur les infras, apprentissage du vélo à l’école, élargissement de l’iIKV,…) mais qu’il commence à être question d’assister à des reculs y compris la suppression de l’IkV dans sa forme insatisfaisante actuelle. En gros, à ce stade, le plan vélo est mort. 
Il devrait y avoir demain dans le Parisien/Aujourd’hui en France un article un peu choc sur le sujet suite à un long entretien que j’ai eu avec un de ses journalistes nationaux aujourd’hui. Je serai l’invité du « Téléphone sonne » (France Inter) jeudi sur le sujet à 19h.
La mobilisation de tous les soutiens possible est lancée pour inverser la donne dans les jours qui viennent. Avec Pascal Canfin (oui, vous vous souvenez?) du WWF et la FNH notamment, on active la mobilisation des ONG nationales. On lance aussi des mobilisations d’élu-e-s et collectivités en direction de Matignon.
Pierre Serne

Une réflexion au sujet de “Nous sommes en pleine crise sur le « plan national vélo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *