Canicule
Partager

Un jour un bonhomme se plaint de la chaleur

Un technicien malin invente le climatiseur

Ce machin ne fournit du froid à l’intérieur

Qu’en rejetant plus de chaleur à l’extérieur

Vers des voisins qui se retrouvent en sueur

Il se vend donc plus de machines quel bonheur !

Résultat toujours plus de vrombissants moteurs

Poussant chacun à se cacher dans sa demeure

Tant d’énergie impose que les réacteurs

Dans les centrales tournent à pleine vapeur

C’est le progrès, c’est l’avenir, n’ayez pas peur

Soyez contents, cela nourrit des travailleurs

Et d’autres encore vendent des ventilateurs

Tous assez riches pour s’équiper en climatiseurs

Pourtant la canicule s’aggrave encore, stupeur,

Alors

Cherchez l’erreur…

Alain Persat

Coopérateur EELV

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *