La priorité ne pourra pas être de sauver le nucléaire si elle est de sauver le climat.
Partager

Le long weekend du 2 au 5 novembre 2017, se tiendra sur Paris le Forum Social Mondial Antinucléaire à Paris, après Tokyo et Montréal.
Pour éviter l’affichage politique au FSM et malgré tout qu’il existe un atelier débat sur le thème des relations entre les militants antinucléaires et les élus qui luttent également contre le nucléaire, dans leurs institutions, que ce soit une mairie, un département, une région, la France ou l’Europe, Réaction en chaîne humaine a accepté de porter un atelier sur ce thème.

La coopérative EELV s’investira pour la réussite de cet atelier
La dernière journée du FSM sera consacrée à une grande manifestation internationale à Bure, en Champagne.

« On ne peut investir un euro qu’une fois. L’urgence commande de faire les meilleurs choix. Partout dans le monde, les solutions plus performantes, plus compétitives et plus rapides de la transition énergétique seraient retardées par l’engagement de nouveaux réacteurs. La priorité ne pourra pas être de sauver le nucléaire si elle est de sauver le climat. » Yves MARIGNAC

Selon Amory Lovins, investir dans le nucléaire permet d’éviter, par dollar : – 3 à 5 fois moins d’émissions que les EnR, – 4 à 10 fois moins que les systèmes de cogénération moderne, – 10 à 40 fois moins que l’efficacité énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *