Interview Patrick Viveret ouverture Assises « Demain l’Ecologie »
Partager

Bonne nouvelle qu’une dynamique des coopératives Coopérative EELV, coopérative FI, coopérative UTOPIA, soit évoquée par Patrick Viveret dans le cadre de l’ouverture des Assises en lien avec les mouvements citoyens comme l’Archipel des jours heureux.
J’ai trouvé très intéressant qu’il ai pu dire son ressenti que je perçois comme assez en phase avec notre démarche. … la coopération et les projets, le rapport au pouvoir excluant la compétition …. développer notre capacité créative en s’appuyant sur des lieux de référencements et de ressources.
Pour finaliser son implication dans la démarche des Assises à nous de lui présenter au mieux les piliers du réseau coopératif : un rapport au pouvoir coopératif, des actions politiques de projets, la mise en valeur et la diffusion des connaissances dans un esprit sans antagonisme avec l’écosophie  … Cela pourrait s’affirmer collectivement lors d’une première réunion de {Coop} (l’ensemble des Coop) 

Résumé de l’écosophie « L’homme ne se situe pas au sommet de la hiérarchie du vivant, mais s’inscrit au contraire dans l’écosphère comme une partie qui s’insère dans le tout » et aussi que nous ne pouvons pas nous permettre de puiser sans limite dans les ressources naturelles …

Une réflexion au sujet de “Interview Patrick Viveret ouverture Assises « Demain l’Ecologie »

  1. Depuis des décennies j’écoute et j’entends la même musique. On tourne en rond. Quelles que soient nos valeurs, elles ne peuvent être soutenues que par le nombre d’adhérents. Plus nous serons nombreux à « imposer » (je n’aime pas ce mot mais c’est le seul réaliste) toutes les lois tendant à protéger notre planète, plus nous éviterons la catastrophe finale (pour l’humanité).
    Le pouvoir, les coopératives, les associations, les syndicats, peu importent les mots.
    Il faut agir et converger vers le même objectif : sauver la biodiversité de notre bonne vieille Terre et notre espèce humaine en particulier.
    Sans l’homme le reste du monde s’en tirera très bien mais je pense et j’espère que nous pouvons encore revenir à des comportements plus sages et plus modestes et nous glisser plus humblement parmi toutes les autres espèce de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *